4 astuces pour rester serein quoiqu’il arrive

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Quand il vous arrive quelque chose qui ne vous plaît pas qui est désagréable ou douloureux je vous recommande d’enclencher le processus R3C :


Comment faire concrètement  ?

Respirer

Ou utiliser une technique similaire qui vous permette de créer une petite pause et de commencer à enclencher le fonctionnement de votre système nerveux parasympathique. Vous pourrez ainsi envoyer des ondes de bien-être dans votre corps et donc à maintenir ouverts vos neurones ou à faire redémarrer ceux qui se sont éteints.

(Pour plus de détails, voir notre article sur la respiration et la cohérence cardiaque)

Comprendre

Ce qui se passe en vous : quelles sont les besoins qui ne sont pas satisfaits, qu’est-ce qui vous manque, de quoi avez-vous besoin ?

  1. Si vous vous énervez c’est un besoin de résultats et ou de reconnaissance

  2. Si vous vous agitez, si vous argumentez beaucoup c’est un besoin de sécurité et/ou de liberté

  3. Si vous vous bloquez, si vous êtes tétanisé, c’est un besoin de sens, vous avez besoin de comprendre à quoi vous servez et/ou à quoi sert votre activité.

Calmer :

Continuer à vous calmer, à poursuivre le processus d’apaisement de votre corps et de vos cellules nerveuses en prenant une position d’excellence et/ou en pratiquant un ancrage et/ou en prenant conscience de votre talent, de votre valeur ajoutée, de vos compétences… Pour renforcer votre ressenti de confiance.

Puis calmer l’autre : les principes pour calmer l’autre sont très similaires à ceux qui vous ont permis de vous calmer vous-même. Si la personne parle avec une voix forte et autoritaire et un ton agressif, le besoin qui est derrière cette réaction est un besoin de résultats et/ou un besoin de reconnaissance. Écoutez et reformulez ce que dit la personne ; soyez attentif, montrez que vous l’écoutez avec sérieux et attention. Et derrière exprimez votre besoin, votre attente, vos contraintes en commençant par « et » et surtout pas par « Mais »:

Communiquer :

Faites passer vos messages avec fermeté et sans agressivité.

Concentrez-vous sur le fait d’obtenir au moins un changement concret, même s’il est petit. Un truc pour obtenir ce que vous voulez : commencez par demander un changement important (ancrage commercial) puis écoutez et reformulez puis passez à la recherche d’une solution adaptée à la situation et à votre interlocuteur. Une solution « trois fois gagnant » : gagnant pour vous, gagnant pour l’autre, gagnant pour la structure (entreprise, services, famille, groupe d’amis…)

(Pour plus de détails, voir notre article sur comment gérer les conversations difficiles)

Conclusion :

Ces principes sont simples, ils sont efficaces, ils sont tout-terrain.

Pour parvenir à les mettre en œuvre il n’y a qu’un seul secret et il est décisif : pratiquez, pratiquez, pratiquez !

Commencez par de toutes petites choses et n’arrêtez plus de les enrichir !

Vos chances de réussite sont aussi importantes que pour un enfant d’apprendre à lire, écrire compter ! Si vous pratiquez vous avez 99 % de chances de réussir !

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans ce domaine et dans tous les autres.

Belle année 2021, quelles que soient les circonstances ! [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row]

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Dans l’épisode précédent, nous avons appris comment désamorcer les crocodiles de nos interlocuteurs. Nous pratiquons l’écoute et exprimons fermement nos demandes et nos attentes. Allons plus loin, reg

La déstabilisation et les dangers actuels (confinement, risque sanitaire, risques économiques et financiers, attentats…) génèrent automatiquement des réactions émotionnelles parfois fortes, dont nous

En tant que manager, il nous arrive fréquemment de d’avoir à demander plus de résultats aux membres de nos équipes. Plus la pression est forte, plus ces conversations pourtant nécessaires peuvent se r